• la faune sous marine au vanuatu

    La faune sous-marine du Vanuatu est très riche en récifs coralliens, poissons, mammifères marins, crustacées,... On compte environ 486 poissons de récifs et près d'une trentaine d'espèces de poissons des profondeurs. Parmi les plus exotiques, recherchés, étonnants, en voici quelques uns...

     

    1/ les poisson pélagique

    Il s agit de poissons vivants au dessous de - 200 mètres, généralement en bandes. Parmi les plus représentées en nombres, il y a les loches et les vivaneaux. Ce dernier est généralement connu au Vanuatu sous le nom de "poulet fish", a la chair ferme et délicate. Un vrai régale pour les papilles.

    Mais on y retrouve egalement bien entendu du thon (jaune et rouge), délicieux pour les sashimis, le marlin (succulent fumé), l'espadon, les barracoudas et des raies (notamment grises a points bleus).

      

    2/ quelques poissons "exotiques" du pacifique:

    - poissons chirurgien: ils doivent leur nom à la lame coupante comme un scalpel qu’ils possèdent à la base de leur queue (de quelques centimètres, mais coupant et avec la vrai forme d'un couteau). Cet outil se retracte en temps normal, et en cas de danger, ces lames sont redressées afin de blesser leurs assaillants. 

    - poisson clown: rendu célèbre par "Némo", ils abondent dans les coraux auprès de leurs chères anémones. 

    - les poisson volants: Il est appelé ainsi car ses nageoires pectorales lui permettent de sauter hors de l’eau et de "voler" quelques instants. Pour la petite histoire, il est parfois appelé hirondelle de mer, car les premiers marins a les avoir observés, les avaient pris pour des hirondelles. Mais, en réalité, les poissons volants ne volent pas. Ils planent au-dessus de l eau et leurs vols planés se font à une altitude d’un mètre avec, généralement, une longueur de plusieurs dizaines de mètres pouvant tout de même atteindre les 200 mètres. Tel une caillou ricochant sur l'eau, replongeant et se donnant alors une nouvelle impulsion, il peut alors faire plusieurs vols de suite. 

    - les carangues:  Poissons bleus (pour ceux que j'ai vu car il en existerait de nombreuses races), vivant en bandes, ils chassent, le long des berges avec une vitesse fulgurantes, les poissons de plus petites tailles. Les observer est un vrai plaisir en raison de leur vivacité et leur rapidité. La couleur bleue de leurs ecailles, dans les eaux claires, accentue l'impression de vitesse puisqu'il semble voir des "néons" bleus lorsqu'ils chassent.

    - les poisson perroquets: Ils abondent dans l'océan Pacifique, autour des récifs de corail. En effet, ils ne peuvent vivre que dans des eaux chaudes. Leur nom vient de leur sorte de bec crochu faisant penser à celui d'un perroquet et dont ils se servent pour broyer les coquillages et le socle corallien. Ils se caractérisent egalement par leur aspect multi-colores: bleu, verts, rouges,...

    D'autres exemples de la faune aquatiques locales 

     poisson empereur    corail  ....

     

    3/ les dugongs

    Le dugong est mammifère marin herbivore caractérisé par une dent allongée à l'avant de la face, mesure 3 à 4 mètres et peut atteindre 900 kg. Souvent appelé "vache marine", ils broutent la végétation se trouvant sur les fonds peu profonds et généralement très près des côtes où ils vivent. Son bruit est le barbarouffement: On dit alors  qu'il barbarouffe.

       

    Absolument inoffensif, vivant non loin des cotes, ils sont menacés particuierement du fait du tourisme, de l'urbanisation le long des cotes et de la pollution qui en suit. Notamment il sont fréquemment blessée par les hélices des embarcations à moteur. Il semblerait que leur chair soit également prisée dans certains pays... 

    Nous avons donc eu la chance d'en apercevoir jusqu'alors par 2 fois. Leur silhouette est très gracieuse dans l'eau. D'ailleurs les marins les prenaient souvent pour des sirènes.

     

    4/ Les tortues

    il y a également beaucoup de torture dans les archipels du Vanuatu. On y trouve principalement la tortue à bec d'oiseau, qui se nourrit de petits invertébrés, d'éponges et de corail mou, et la tortue verte, herbivores se nourrissant d'herbes marins et d'algues. Toutes les deux nidifient sur certaines plages de l'archipel, notamment à Mallicolo, dans l'archipel des Torrès (au Nord) et au Sud d'Epi (île du centre). Et a Ratua ou nous en voyons fréquemment sotir la tete pour respirer et souffler fortement! 

    Les tortues luth et à grosse tête sont, quant à elles présentent également, mais beaucoup moins représentées. 

     

    5/ et plus encore... :

    Bien entendu on doit ajouter les dauphins, langoustes, les crabes, les araignées de mer et les bernards l hermite. 

     



  • Commentaires

    1
    Samedi 18 Juin 2011 à 10:57
    coquillage
    Il est trop beau!!!!!!!!
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :