• quelques données sur le Vanautu

     les provinces du vanuatu 

    Le Vanuatu connaît depuis plusieurs années une croissance économique régulière. Le pays a plutôt bien résisté au ralentissement de l’activité économique mondiale en 2009, notamment grâce aux bons résultats du secteur touristique (172 000 visiteurs en 2009, en progression de 12 % sur une année). Le tourisme contribue à hauteur de 40% au PIB et emploie près de 15% de la population active. Les touristes proviennent essentiellement d’Australie, de Nouvelle-Zélande et de Nouvelle-Calédonie.

          

    Près de 80 % de la main-d’œuvre est employée dans l’agriculture. Ce secteur génère près de 80 % des produits exportés du pays (lait de coco, coprah, viande de boeuf, kava).

         

    Le Vanuatu figure parmi les cinq PMA d’Océanie. Le pays bénéficie d’une importante assistance des bailleurs de fonds internationaux, prioritairement orientés vers le développement du secteur productif et le développement des infrastructures de santé et d’éducation.

    Le 10ème FED de l’Union Européenne (2008-2013) a prévu de consacrer 21,6 M d’euros au Vanuatu, pour des projets concernant la création d’emplois et le développement des ressources humaines. Le Vanuatu bénéficie également de l’instrument communautaire de régulation STABEX et de prêts de la Banque Européenne d’Investissement (construction d’une ferme d’éoliennes sur l’île d’Efate).

    L’Australie est le premier donateur bilatéral, avec 28 millions d’euros pour 2008-2009. La Nouvelle-Zélande contribue à hauteur de 9,2 millions d’euros. Le Japon développe d’importants programmes d’assistance technique dans le pays. Les Etats-Unis mettent en oeuvre dans le cadre « Millenium Challenge Corporation » un programme quinquennal de coopération centré sur les infrastructures, notamment routières, à hauteur de 65 millions de dollars pour la période 2006-2011. La Chine figure désormais parmi les donateurs importants en matière de développement économique après avoir surtout privilégié des réalisations à forte visibilité.

     

    PIB (2009) : 554 millions US dollars

    PIB par habitant (2009) : 2 300 US dollars

    Taux de croissance (2009) : 3,6 % (estimation 2009)

    Taux d’inflation (2009) : 5,8 %

    Balance commerciale (2008) : - 199 M USD

    Principaux clients :Union Européenne, Philippines, Nouvelle-Calédonie, Fidji

    Principaux fournisseurs : Australie, Nouvelle-Zélande, Singapour

    Part des principaux secteurs d’activités dans le PIB : 
    - agriculture : 15 % 
    - industrie : 10 % 
    - services : 75 %

    Exportations de la France vers le Vanuatu (2008) : 10,7 M USD

    Importations françaises du Vanuatu (2008) : 2 M USD

    Le Vanuatu accorde une nette priorité aux affaires de la région et au maintien de la sécurité régionale. Sa solidarité avec ses voisins du Pacifique est très forte et s’est notamment manifestée par l’envoi de contingents au Timor oriental (conflit sur l’île de Bougainville) et plus récemment aux Iles Salomon. Le Vanuatu entretient des relations étroites avec l’ensemble mélanésien incarné par le « groupe du fer de lancemélanésien (GFLM) », créé en 1988, dont le siège est à Port Vila. Il s’efforce de jouer un rôle modérateur dans les différends existant entre les Iles Salomon et l’Australie, et entre la Papouasie-Nouvelle-Guinée et l’Australie, avec un rôle remarqué de conseil dans le dossier des Iles Fidji sur les suites du coup d’Etat du 5 décembre 2006. Le Vanuatu assure la présidence tournante du GFLM en 2009/2010 et assurera pour un an la présidence tournante du Forum des Iles du Pacifique à partir du sommet d’août 2010.

    Au-delà de cette solidarité avec ses voisins insulaires, le Vanuatu entretient des liens étroits avec l’Australie et la Nouvelle-Zélande (le Premier ministre M. Edward Natapei s’est rendu en visite officielle à Canberra en mai 2009). Les relations s’intensifient aussi avec la Chine : ouverture d’une ambassade à Pékin en janvier 2006 et visite officielle en Chine de l’ancien Président de la République M. Kalkot Mataskelekele à la mi-juillet 2007.

    Le Vanuatu est membre de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF).

    Les pays représentés par une Ambassade à Port-Vila sont : France, Australie, Nouvelle-Zélande, Chine. Le Japon dispose d’une antenne de la Japan InternationalCooperation Agency (JICA). Les Etats-Unis sont présents par l’intermédiaire d’un bureau de liaison du Peace Corps, où sont affectés 80 volontaires.

     


     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :