• padi a port vila

    A force d'entrendre parler des superbes fonds marins, des épaves à visiter et de se faire inviter par des amis pour effectuer des pongées durant le weekend, ce mois de fevrier, Paul et moi avons passé le stage "Open Water Diver ". Un moyen de passer outre le stress des fonds marins... Il faut dire qu'en haute-savoie, une fois que tu as fait une plongee en mer,.... tu les as toutes faites ;)!

    Nous avons suivi les cours auprès de "Nautilus" au centre ville de port-vila. Un club très très pro et sympa certifié "5 etoiles".

                                  

    Si le livre et la DVD étaient bien en francais pour nous permettre de préparer le test et d'avoir des bases techniques, la monitrice était par contre anglophone: parler de flottabilite positive (!!!) ou bien des termes techniques en anglais.... cela a été parfois difficile! mais, sous l'eau pas de soucis de langue!

    Ainsi, durant 2 weekend, nous avons suivi les cours du brevet "Padi - Open water dive" qui permet de pouvoir pratiquer la plongée avec un binôme de même niveau (ou supérieur) sans être supervisé par un professionel. Cette certification, très populaire, est delivrée par l'organisation de plongé sous-marine PADI.

    PADI - Professional Association of Diving Instructors (Association professionnelle des Instructeurs de plongée) - est l'organisation de formation de plongeurs leader dans le monde. Avec plus de 40 ans d'expérience, 135'000 professionnels PADI et 5'700 centres de plongée dans le monde entier, les supports et les services en formation PADI mettent la plongée sous-marine à portée de tous (ou presque) pratiquement partout.

    Le brevet que nous avons passé s'adresse aux débutants n'ayant jamais ou presque jamais plongé. Il est le plus répendu et plus respecté à travers le monde.  La profondeur maximale autorisée avec cette licence est de 18 mètres.

                

    Lors de la 1ere session, nous avons passé une matinée en piscine pour apprendre les interventions d'urgence et particulieres a savoir effectuer sous l'eau. Ce afin de savoir comment reagir sans (trop) paniquer. Nous y avons donc appris les principes fondamentaux de la plongée scaphandre mais également les aspects techniques et sécuritaire de la pongée (durée maximales, nombre de plonges possible dans la journée,...) ainsi qu'a gérer l'équipement de maniere autonome. Puis, ce fut notre 1ere plongée par 15m de profondeur pendant 40 minutes, l'apres midi meme. Le weekend suivant, nous avons passe le test et effectuer les 2 dernieres plongees (une le matin et l autre l apres midi) sanctionnant l'obtention du "diplome".

       

     schema de "presentation " de notre derniere plongee.

                    

    Nous avons tout repassé les exercices réalisés dans la piscine... Un peu plus de stress donc, car un peu plus d'eau... Surtout lors de la 2nde session ou nous avons refait certains a 15 m de profondeur... D'autant que l'exercice de remplissage du masque m'impressionne toujours: mettre de l'eau dans le masque, ne pas respirer, ne pas ouvrir les yeux a cause des lentilles, puis, faire sortir l'eau en soufflant par le nez en levant les yeux, et esperer que lorsque tu ouvres les yeux l'eau soit partie sinon un soucis se pose avec les lentilles.... gros stress!!!. D'ailleurs j'avoue, la 1er fois (pas a 15metres maman!) j ai paniqué, respiré de l eau par le nez, plus respiré et suis remontée direct!...Autant vous dire que pour les exercices suivants la monitrice me sanglait bien au sol... pas moyen de partir en cas de panique. Promis: ca motive pour ne pas paniquer! Mais bon tout s'est bien passé pour nous tous!

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :