• le quotidien

    Nous sommes installés sur l'ile d'efaté, à Port vila, la capitale.

    Notre quartier se nomme "Bellevue". Bien nommé, il se situe sur une colline et surplombe les 2 lagons de la ville. Non seulement la vue est superbe mais l'emplacement est bien venté. Ce qui est essentiel pour la haut-savoyarde que je suis! Il fait en effet tres chaud et humide en cette saison. La temperature est rarement en dessous de 34° et elle monte tres vite dés le matin. Actuellement c'est la saison des pluies (par opposition à la saison sèche: les 2 seules saisons). de ce fait il n'est pas rare qu'il pleuve au moins une fois par jour. Mais la pluie est généralement de courte durée et chaude. Ce qui est agréable sur le coup mais a le double effet négatif de faire monter le taux d'humidité après en fleche. Mais en pleine saison des pluies, elles peuvent etre violentes et accompagnées de cyclones. Les routes sont alors innondées et ravinées. Le bithume ne resiste guère: on assiste à de fréquents travaux en periphérie de la capitale pour regoudronner ou tasser les pistes de terre.

    En ce  qui concerne les transports, le parc automobile est principalement constitué de 4x4 et de pick-up bien pratiques pour les routes defoncées, les pistes et les retours de plage. Il est d'ailleurs tres fréquent de voir dans la benne des pick-up 5 ou 6 personnes debout nez et cheveux au vent. Les nivates se deplacent souvent ainsi (malheureusement car cela ne pardonne pas en cas d'accident) ou en bus. Attention quand je dis bus, rien à voir avec les transports en commun tel quel nous les connaissons. Il s'agit de petits bus, étroits et où il est impossible de se mettre debout. Il y a des arrets de bus en ville de principe. En effet, on peut héler un bus (comme un taxi) n'importe où. Il n'y a pas de trajet prédéfini à l'avance: chaque personne qui entre dans un bus indique le lieu où elle souhaite etre deposée. un trajet peut donc durer très, très longtemps... Mieux vaut choisir un bus plein pour etre dans les derniers à donner sa destination et ainsi eviter les détours sans fin.

    Quant à la nourriture, il y a un grand marché couvert à port vila où les nivates viennent vendre leur petite récolte. On y trouve tous les legumes et fruits connus en france (pommes, melon, citron, tomates, carottes, choux,...) outres ceux exotiques (mangues, ananas, fruits de la passion, noix de coco...) et ceux inconnus pour nous  (corosol qui a un gout de bonbon haribo, snake beans qui sont des haricots aussi gros que les concombres,...) Un vrai régal pour les yeux et les odeurs. Les stands sont tenus par les femmes qui s'y installent en debut de semaine: aucune place n est reservée. Du coup elles dorment sur place, sous les stands à meme le sol, pour conserver leur emplacement jusqu'a la vente totale de la recolte.  On n'y trouve pas de viande mais le samedi du poisson de recif, multicolor, et parfois des crabes et de la roussette (chauve souris qui se mange ici en civet ou ragout). 

    Il existe ensuite des supermarchés comme en france. Ici, il s'agit du "bon marché" ou "spar" ou des stores divers. On y trouve de tout: coca, soupes lyophylisés, ketchup, céréales, chocolats, bonbon, nutella, fromage (tomme de savoie, raclette, parmesan,...). Mais pour tous ces produits importés il faut y mettre le prix! 

     

    La viande est de tres grande qualité: tendre, bio et gouteuse. Il y a de nombreux elevages de bétail et de cochon. La viande du vanuatu est d'ailleurs réputé pour son gout et sa qualité. Le plus dur à trouver reste paradoxalement le poisson et les crustacées. Les nivanuatais ne sont pas des pécheurs. On trouve toutefois des crevettes, des langoustes, des cigales de mer, des huitres (de l'océan ou de pallétuviers), des crabes (de mer ou des cocotiers) et des poissons en tout genre. Le poisson "vedette" est le "poulet fish": un gros poisson des fonds marins à la chaire tres délicate et ferme. Un vrai régale en curry ou avec une sauce à la noix de coco ou aux agrumes! 

     

    Particularité concernant l'alcool, il est interdit de vente du samedi midi au lundi matin, sauf dans les duty shop et les bar/restaurant. Je ne pense pas que cela soit du uniquement à la religion. Surement une volonté de limiter les exces d'alcool du week end. Le cava suffit avec son effet anesthésiant! 

    Enfin, nous avons bien sur internet via une livebox mais avec un debit tres faible: le haut débit à 512Mb coute horriblement cher (environ 250 euros... le mois!) Nous sommes donc retourné quelques années en arrière! Pour ce qui est de la television, nous sommes abonnés via le cable au "bouquet francais" (6, TF1, teva, france O,...) e nouvelle caledonie. Nous recevons donc les memes programmes que vous mais avec un decalage. Comme nous avons 9 heures de décalage (depuis le changement d'heure: avant c'etait 10h), nous voyons les programmes de la veille. nous avons un decalage dans les horaires également: les informations sont à 19h au lieu de 20h car la nuit tombe vite (vers 18h) et le soleil se leve vers 5/6H. La vie a donc un autre rythme: les magasins ouvrent à 7h30 et ferment (sauf les chinois!) a 16h30.

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :