• la ceinture de feu en quelques mots

     

    Le Vanuatu, ainsi qu'une grande partie de cette region du pacifique, constitue "la ceinture de feu du pacifique".

    Il s'agit d'une zone à forte sismicité et activité volcanique entourant l'océan Pacifique.  Elle s'étend sur plus de 40000 km entre Océanie où le Vanuatu en constitue une extrémité. Les neuf dixièmes des volcans mondiaux y sont concentrés, parmi lesquels on retrouve les plus actifs de la planète. Sur le continent américain, cette ceinture de feu est formée de la Cordillère des Andes, la Cordillère d'Amérique centrale, la Chaîne des cascades aux Etats-Unis et les volcans de l'Alaska. On la retrouve le long du Japon, de l'Indonésie. Elle contourne largement l'Australie pour englober les îles Fidji et la Nouvelle-Zélande. le Vanuatu en constitue une extrémité. 

    Il a été démontré que cette zone active a connu un regain d'activité avec plus de séismes et d'éruptions au cours du 20ème siècle. Au Vanuatu depuis fin mars, nous avons ainsi ressenti plusieurs séismes dont 3 superieurs a 5,2. Nous qui voulions de l'aventure, nous voila servi! En plein dessus! 

    En fait l'archipel du Vanuatu est un archipel volcanique, entierement surgis de la mer. Certains volcans bouillonneraient juste sous la surface de la mer. Les volcans du Vanuatu sont célèbres, en particulier le Mont Yasur sur l'île de Tanna. Ce volcan tire sa renommée de son accès facile à 300 mètres d'altitude, mais aussi et surtout de son lac de lave en activité toute l'année. De plus ce volcan jouit d'une météo très clémente. Les populations ni-Vanuatu vantent la possibilité de voir la lave toute l'année, fait exceptionnel pour un volcan. De nombreux touristes font le détour sur tanna pour y apercevoir le spectacle. De nuit c'est superbe à voir (voir aricles précédents sur notre séjour à tanna).

    Si tous les volcans ne sont pas actifs, comme le plus haut sommet du pays, le mont Tabwemassana (1879 mètres), le Yasur n'est pas le seul à être en activité. En retrouve de beaux volcans actifs sur l'île d'Ambrym, avec les monts Marum et Benbow. Aoba et Lopevi portent le nom de leur volcan, les populations sont assises dessus. Plus tranquilles, les populations de Santo et Gaua cohabitent avec des volcans endormis.  Enfin des volcans qui étaient éteints... En effet le volcan de Goua, dans les iles banks, est a nouveau en activité. Les populations de l ile doivent d'ailleurs être évacuée finalement. la situation est trop incertaine. Il s'agira donc de nouveaux réfugiés climatiques puisqu'ils doivent quitter l ile. Ils seront ainsi complètement délocalisés. Mais il ne s'agit pas des 1ers réfugiés climatiques au Vanuatu, ni des derniers surement.

    L'attention des chercheurs se porte aujourd'hui sur les micro-séismes très nombreux tous les jours. Ils espèrent à terme etre en possibilité de pouvoir proceder à l'annonce du séisme colossal qu'ils craignent: le big one. Mais ce n'est pas chose aisée: tous les micro-seismes sont identiques et il y en a eu plus de 2 millions depuis l'éruption de 2004. 

    Le but est ainsi de prévoir les séismes pour gagner de précieuses secondes. Les séismes libèrent des ondes annonciatrices:
    - Ondes P : primaires, annoncent le séisme
    - Ondes S : secondaires, provoquent les destructions.
    C'est un peu comme le tonnerre avec l'éclair. Détecter les ondes P permettrait d'avoir de précieuses secondes pour se mettre a l'abri. Les dernières recherches géologiques ont permis la découverte d'un mouvement en dents de scie, et on continu, pour le type de séisme silencieux : la corde se tend, avant de lâcher.  Mais, à magnitude 9, la progression des ondes est à mc 11 ! Un tel séisme laisserai maximum 1 mn avant le début du séisme... soit très très peu de temps... avant la ville en ruine.

    L'analyse des glaces de l'Antarctique mesure la quantité de souffre des éruptions prise dans les glaces depuis des millénaires. Une meilleure connaissance des lois de la tectonique permettra peut être un jour de prévoir les séismes. Mais ce n'est pas encore le cas.  Mais une règle semble avoir été définie avec certitude: plus le séisme précédant est ancien, plus on s'approche du nouveau séisme. 10 millions de personnes sont menacées dans la chaîne des Cascades au Canada et aux Etats-Unis. Le risque s'accroit donc chaque jour sur l'ensemble de la ceinture de feu, mais le risque majeur semble être sur la chaine des cascades. 

    Au vanuatu, il y aurait plusieurs micro séismes par jour. Le risque semble donc moindre: rassurez vous papa et maman! La plaque sur laquelle nous sommes, plongerait régulièrement sans rencontrer trop de résistance et surtout d'obstacles. En fait, on s'habituerait presque: à la 2 nde réplique on ne bouge plus ou presque....

     

    A titre de précision, le tremblement de terre du 10 août, 2010 s'est produit à la limite des plaques Australo-indienne et Pacifiques, au cœur de la Mer Corallienne dans le région Sud-Ouest du Pacifique. Dans cette zone océanique la plaque Australienne s'y déplace, à une vitesse d'environ 8,5 centimètres par an, dans un axe Nord-Est par rapport à la plaque Pacifique. La plaque Australienne plonge sous les archipels du Vanuatu, des Salomon et de Papouasie-Nouvelle-Guinée le long des fosses du Vanuatu, de San Cristobal, - ou Sud Salomon -, et de Nouvelle-Bretagne.

    Les poussées de la plaque Australienne sous la plaque Pacifique se caractérisent par la présence d'une zone de déformation pouvant atteindre jusqu'à 1000 kilomètres de largeur et s'exprimant par deux zones de subductions de sens opposé : la zone de subduction Nouvelle-Zélande-Kermadec-Tonga et la zone de subduction Papouasie-Nouvelle-Guinée- Salomon-Vanuatu. Entre ces deux subductions, se recouvrant en partie, s'ouvrent des bassins océaniques. Le séisme du 10 Août, par son emplacement, sa profondeur, et son mécanisme focal s'associe à cette zone subduction sise le long de la limite des plaques Pacifique et Australienne.

     

     


  • Commentaires

    1
    papa
    Mercredi 18 Août 2010 à 09:53
    tremblement de terre
    cet exposé est très intéressant pour qui ne connait personne dans ces zones mais pas très rassurant pour les autres!!! il est important de bien choisir votre nouvelle construction
    2
    Mercredi 18 Août 2010 à 23:25
    construction et tremblement de terre
    il ne faut pas vous inquiéter: le gros tremblement de terre vient d'avoir lieu, nous sommes tranquille pour plusieurs années. pour ce qui est des maisons, on en a bien conscience et de toute facon il existe des normes imposées pour permettre d'assurer la maison et meme l'obtention du pret immobilier pour la construire.
    3
    laurent
    Mercredi 1er Septembre 2010 à 19:37
    plan secret 2
    Ola!!! De retour du fond de mes canyons je jette un petit coup d'oeil sur vos trépidentes aventures ;) Je pensais que votre plan secret était la préparation de la célèbre émission d'aventurier, mais en fait non! Votre plan secret est de tester les limites psychologiques de votre entourage.... ARRHGGHH!!!! Ta maman doit déjà faire des bons avec tes exposés sur les coutumes locales et autres mets culinaires, tu en rajoute une couche avec les séismes et impose à ton padré de terribles insomnies; et là, ultime coup de grace pour ton pauvre cousin, tu pavanes au bords des plages en exibant tes prouesses en kite surf!!!! C'en est trop, STOP. Bisous quand même à tous les deux et prenez soin de vous. Laurent, Amélie et Faustine.
    4
    Mardi 7 Septembre 2010 à 02:31
    plan secret 3
    en fait ce blug a pour unique objectif de vous faire envie .... pour qu'on puisse profiter de vous tous ici au vanuatu! On adorerait etre debordée à force d'avoir la famille et les amis à la maison! je me dis qu'a force mettre des photos on va y arriver, car apres presque 6 mois, on voit personne venir.... je te confirme que certaines parties du blog ne sont pas les préfèrés de maman, mais ce sont les facettes du vanuatu! et dans les danses coutumieres il y de lexotisme et une ouverture d'esprit! et surtout ils ne sont pas toujours comme ca! et je tiens à te rassurer: le kite surf, je vais m y mettre! ce n'etait pas moi en photo! je fais du paddle, du kayak, du snorking, la montée de volcan, un peu de voilier de l'equitation mais bientot du kite: je reve d'en faire et de sauter comme vous: le cadre s'y prete et les vents sont avec nous. et nous sommes amis avec le seul professeur de kite de port vila... Si cela peut te donner des idées?... ;) et clin d'oeil du destin, une des "vieilles familles" francaises au vanuatu s'appelle BOUDIER! alors vous venez tester le tout quand? bises à vous 3. ps: j'attends toujours les photos de la petite faustine!
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :